La fouille : une étape essentielle pour réussir un escape game !

Que ce soit en famille, entre amis ou dans le cadre d’un team building, les escape games ont la côte. Mais pour pouvoir sortir de la salle avant le gong fatidique des 60 minutes, il ne faut pas omettre l’une des étapes essentielles : la fouille.

Jeune femme regardant avec des jumelles.
https://unsplash.com/photos/T69h1_YfR-w

Soyez méthodique

Si vous faites un escape game en groupe, il peut être plus stratégique de vous séparer en duos. Pas besoin d’être 6 dans le même recoin !

Partagez-vous les tâches et si vous ne trouvez rien, vous pouvez intervertir. D’expérience on vous le dit : parfois c’est sous vos yeux mais lorsque votre concentration cherche autre chose vous pouvez facilement passer à côté…

Tout peut devenir une cachette

On dit ça, on ne dit rien… Certains éléments à priori anodins peuvent cacher de vrais indices pour la suite du scénario.Autrement dit : ne laissez rien au hasard !

Et si vous avez la sensation qu’il vous manque un indice important pour résoudre une énigme, n’hésitez pas à fouiller de nouveau au même endroit. Cette seconde inspection pourrait révéler bien des secrets…

Suivez votre instinct

Vous êtes un habitué des salles d’évasion en tout genre ? Vous avez déjà défini le genre de joueur que vous êtes ? Alors vous pouvez vous fier à votre intuition. Les habitués de ces activités le savent : il faut fouiller, retourner les objets, en soulever certains et même pousser des meubles pour découvrir les informations qui vous permettront d’aller plus loin.

Il faut quand même respecter certaines règles

Ne mettez pas la salle “à sac”. Dans nos salles d’escape game à Antibes, les indices sont bien cachés (sinon il n’y a pas d’enjeu n’est-ce pas ?) mais vous n’avez pas besoin de démonter le décor pour trouver ce que vous recherchez.

Dans tous les cas, retenez deux choses : l’horloge tourne et le temps passe très vite !